Plateforme Avenir Abeilles

Les abeilles sont un sujet sensible qui touche aussi bien les cercles spécialisés, le monde politique que la population en général. Elles jouent un rôle primordial dans le maintien de la biodiversité et dans l’économie. Mais leur avenir est incertain.

De très nombreux professionnels pourraient apporter une contribution directe à la diversité, à la santé et à l’habitat des abeilles domestiques et sauvages. L’objectif de ce projet est de donner des conseils pratiques et applicables et de mettre à disposition des connaissances scientifiquement vérifiées.

De quoi s’agit-il?

Le projet «Plateforme Avenir Abeilles» n’a pas pour vocation d’attiser le débat sur les causes de la mortalité des abeilles. Son but est d’inciter les spécialistes du terrain à agir concrètement. Première plateforme de ce type en Suisse, elle propose des recommandations et des informations générales approfondies sur la protection des abeilles domestiques et des abeilles sauvages. Un des objectifs visé est de mettre en réseau les différents acteurs concernés. Fait à relever, de nombreuses organisations ont collaboré à l’élaboration de recommandations au bénéfice des abeilles, ce qui n’allait pas forcément de soi au vu de leurs intérêts parfois divergents.

Qui soutient le projet?

C’est le fonds de soutien Engagement Migros qui a initié le projet. Il a financé l'élaboration et le lancement de la plateforme. En été 2017, la responsabilité de la plateforme a été remise à un collectif en cours de création: l’association Avenir Abeilles.

Large soutien

La plateforme réunit les connaissances pratiques disponibles à l’heure actuelle et les met à la disposition des différents acteurs concernés. Elle résume l’état actuel des connaissances, les développements importants, les questions ouvertes et les éventuelles différences de positions. Dans les domaines où il existe peu, voire pas de documentation, des fiches thématiques ont été développées – travail fait également avec le concours des futurs utilisateurs.

Toutes les organisations qui exercent une influence significative sur les abeilles ont été intégrées au processus de développement du projet. Cette démarche garantit l’acceptation et l’application des recommandations dans la pratique tout en assurant l’indépendance des connaissances de base.

Base scientifique

Le contenu de la plateforme a été élaboré par le coordinateur scientifique.
Christof Schüepp: études de biologie et thèse sur les abeilles à l’Université de Berne. Travaux de recherche sur l’offre alimentaire et les sites de nidification dans le paysage rural ainsi que sur l’importance du rôle des abeilles domestiques et sauvages dans la pollinisation de la flore cultivée et sauvage.

L'analyse des causes et des effets a servi de base aux recommandations figurant sur la plateforme. Elle a constitué la première phase du projet. Elle récapitule ce qui peut être fait pour les abeilles, et par qui – et l’impact escompté.

Suivi stratégique des organisations professionnelles

Un groupe de travail formé de représentants des principaux destinataires du projet issus de la pratique a accompagné le développement du projet du point de vue des futurs utilisateurs.

Membres du groupe de travail
Georg Bregy, directeur de la Fruit-Union Suisse
Jacqueline Bütikofer, collaboratrice scientifique de ForêtSuisse
Alexandra Cropt, responsable Energie et environnement de l’Union Suisse des Paysans
Mathias Götti, Association des amis des abeilles de Suisse alémanique et rhéto-romanche
Daniela Hoffmann, responsable Agriculture et biodiversité au WWF
Deborah Millet, présidente de wildBee
Mirjam Sacchelli, spécialiste de l’agriculture durable à la Fédération des coopératives Migros
Inge Forster, responsable Protection de l’environnement de Jardin Suisse, Association suisse des entreprises horticoles.

Supervision scientifique

La vérification des contenus a incombé à un comité scientifique composé d’experts des abeilles domestiques et sauvages.

Membres du comité scientifique
Matthias Albrecht, Agroscope
Regula Benz, responsable Environnement, Paysage à Agridea
Jean-Daniel Charrière, Centre de recherches apicoles d’Agroscope
Anja Ebener, directrice d’apiservice Sàrl
Lukas Pfiffner, Département des sciences des plantes de l’Institut de recherche de l’agriculture biologique
Claudio Sedivy, Wildbiene + Partner SA
Hans Ramseier, professeur en protection des plantes et compensation écologique à la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires de Berne
Gina Retschnig-Tanner, Institut pour la santé des abeilles de l’Université de Berne
Antonia Zurbuchen, experte indépendante

Partage des connaissances

En plus du groupe de travail, de nombreux autres groupes d'intérêts et organisations ont accompagné le projet et apporté leur contribution, leurs connaissances et leur expérience au sein d’un comité consultatif.

Coordination

La direction et la coordination du projet ainsi que la mise en œuvre de la plateforme ont été confiées à l’agence de communication Weissgrund AG à Zurich. En été 2017, la nouvelle association Avenir Abeilles a pris en charge le développement du projet.

Association Avenir Abeilles (en cours de création)

L’association Avenir Abeilles verra le jour à la fin de l’été 2017. Les organisations et particuliers intéressés peuvent y adhérer, soit en tant que membres actifs lors de la création et au sein du comité, soit en tant que simples membres passifs.

Adresse de contact
Association Avenir Abeilles
Jürg Studer
c/o SPEKTRAmedia
Albisriederstr. 252
8047 Zürich
Tel. 079 484 06 05
juerg.studer@bienenzukunft.ch
www.avenirabeilles.ch